Des nouvelles du nouveau plan stratégique participatif

(9 septembre 2020)

Tous les cinq ans, Natagora élabore un nouveau plan stratégique afin de déterminer les grandes orientations de l'association. Le Conseil d'Administration (CA) souhaite faire un point sur la démarche suite à sa consultation organisée en début d'année.

Vous en avez certainement entendu parlé, le nouveau plan stratégique de Natagora 2021-2025 est en cours de rédaction. Vous avez été nombreux à partager vos idées, vos craintes, vos envies... et nous vous en remercions très chaleureusement. Que ce soit au cours de la journée des volontaires, par des consultations de visu, des contacts téléphoniques, via les formulaires en ligne ou encore lors de l’assemblé générale, tous ces moments ont contribué à alimenter les réflexions et le contenu de ce nouveau plan. 

Car, plus que jamais, nous l’avons souhaité participatif, en prenant le temps d’intégrer toutes les franges de l’association. Outre le conseil d’administration et la direction, c’est tout le staff, les volontaires et les membres actifs qui ont été consultés. Ce fut également une opportunité pour ces différents groupes de mieux se connaître, loin des clichés ou des aprioris, dans une dynamique positive, constructive et toujours, c’est important, très respectueuse.

Les précédentes versions de la stratégie de Natagora avaient déjà ouvert la voie vers un processus collectif, mais jamais aussi largement. Cela a donné lieu à des heures de réflexion, de discussion, d’écoute, de retranscription, de lecture, d’analyse, de rédaction, de relecture... Un travail colossal qui a débuté au printemps 2019 et qui est sur le point d’aboutir.

Durant l’été, après l’assemblé générale, deux réunions se sont encore tenues avec le staff pour affiner quelques points. Ce 7 septembre, le conseil d’administration s’est réunit avec, à l’ordre du jour, la validation du plan stratégique. 

Un plan qui, au final, reflète toute la richesse de notre association, qui souligne aussi l’importance de l’enjeu de la protection de la nature. Un plan solide, mûri, ambitieux mais réaliste. Un plan qui ouvre également la voie à une réflexion plus large sur notre action, sur notre rapport à la nature. Des changements importants sont en train de se produire dans la société, notre engagement n’a jamais été aussi essentiel qu’aujourd’hui. Pour protéger les espèces et les milieux naturels, bien sûr, mais aussi pour accompagner, stimuler et renforcer un changement de paradigme plus profond dans la relation qu’entretient l’espèce humaine avec son environnement. Le chantier est gigantesque mais nous y avons notre place. Le tout étant de bien identifier le rôle que nous avons à jouer.

Des choix doivent en effet être posés. Tout comme la planète, nous avons des ressources tant précieuses que limitées. Un plan stratégique n’a pas pour objet d’inventorier toutes les actions de l’association. Il s’agit de se fixer des objectifs, d’établir des priorités, de donner des axes des développement forts, de nourrir les futurs plans opérationnels des équipes professionnelles avec des lignes directrices claires tout en veillant à ce que les ressources soient disponibles pour atteindre ces objectifs. 

Un aperçu

En attendant que vous découvriez ce nouveau plan stratégique 2021–2025 en détail, nous pouvons déjà vous en donner les principaux éléments :

  • Une vision, un idéal à atteindre qui consiste en une biodiversité qui respire, qui renait avec, comme allié, l’espèce humaine, consciente de sa place au sein des écosystèmes, respectueuse de son environnement et des autres espèces qui y vivent.
  • Deux thématiques prioritaires transversales, répondant aux enjeux les plus urgents, les plus critiques du moment : 

    • les milieux ouverts avec, en particulier les grandes cultures au cœur de nos préoccupations
    • les zones urbaines avec le défi de concilier habitations et habitats naturels. 

  • Pour se rapprocher au maximum de notre vision, deux objectifs principaux ont été identifiés : 

    • Élever la biodiversité au statut de grande cause, dans les médias, dans les décisions politiques, dans le cœur de tout un chacun.
    • Renforcer le réseau écologique, par le biais de nos réserves naturelles mais pas seulement, une approche plus large, plus systémique est abordée.

  • Chaque objectif est soutenu par une série de cinq ou six leviers, eux-mêmes détaillés en différentes mesures assez concrètes.
  • Pour terminer, nous avons donné l’approche globale concernant nos ressources. L’accent y a été mis sur les volontaires, les équipes professionnelles et la gouvernance. Cette approche sera développée ultérieurement avec le staff et la direction en particulier avec, bien entendu, des indicateurs-clés de performance afin de pouvoir évaluer le travail accompli de manière régulière.

Nous espérons de tout cœur que ce plan sera largement soutenu, qu’il incitera encore davantage de volontaires à s’impliquer, à s’exprimer aussi. Nous en profitons pour rappeler que le conseil d’administration et les équipes professionnelles sont ouverts à vos réflexions, à vos demandes, à vos idées, en tous temps, pas seulement pendant l’élaboration du plan stratégique.

Hervé Paques

Pour le conseil d’administration
(note : le CA est joignable en écrivant à isabelle.mespouille(at)natagora.be)