Les lauréats de l'appel à projet "Volontaires en action 2019"

(4 décembre 2019)

Dans la lignée du premier appel à projet, Natagora a choisi de relancer la dynamique "Volontaires en action" pour une deuxième saison !

Les groupes candidats avaient jusque fin août pour rentrer leurs dossiers et le comité de sélection a eu la délicate tâche d'en sélectionner quelques uns. Nous vous présentons donc très officiellement les lauréats de cette édition dans les prochains chapitres.

Comme l'année passée, chaque groupe a été contacté individuellement pour expliquer les choix du comité ainsi que les éventuels soutiens alternatifs disponibles (les critères de sélection sont toujours disponibles de façon transparente sur la page de l'appel à projet).

Les lauréats en un coup d’œil

  1. "Réalisation d’un livre de découverte des Marais d’Harchies avec Yves Fagniart" par Natagora Centre Ouest Hainaut et Aves Mons-Tournai
  2. "Une malle pour les chauves-souris" par Plecotus
  3. "Un verger pour l’avenir" par Natagora Famenne
  4. "Il faut sauver le soldat Friquet" par Natagora Entre Sambre et Meuse
  5. "Loup qui es-tu ?" par le GT Loup
  6. "Petit Hameau l’eau indispensable" par Natagora Dendre et Collines

Les projets en détail

Nous vous invitons à découvrir les différents projets ci-dessous :

Réalisation d’un livre de découverte des Marais d’Harchies avec Yves Fagniart (Natagora Centre Ouest Hainaut et Aves Mons-Tournai)

Ce projet consiste à participer au financement d’un livre d’aquarelles d’Yves Fagniart, avec des textes de Philippe Jenard, consacrés aux Marais d’Harchies. Six cents livres seront en vente au CRIE d’Harchies une rétrocession  de la vente ira à la régionale Natagora Centre Ouest Hainaut et à la section Aves Mons-Tournais. 

L’ajout d’un CD de sons enregistrés dans le marais est une option actuellement à l’étude.

Une malle pour les chauves-souris (Plecotus)

Les volontaires de Plecotus sont régulièrement sollicités pour des animations de sensibilisation à la thématique des chauves-souris. 

Plecotus développe une malle pédagogique permettant de réaliser une animation sur les chauves-souris pour un groupe (grand public, adultes, jeunes ou enfants). À l'aide d’un petit guide, au travers et des différentes expériences proposées, l'animateur va pouvoir passer en revue les différents aspects de la vie des chauves-souris. À la fin de l'animation, les participants auront acquis une sorte de culture générale sur les chauves-souris qui leur permettront ensuite de participer à l'activité nocturne à la découverte des chauves-souris de notre région. 

La mise à disposition de malles a pour but de : 

  1. faciliter leur travail, le rendre plus agréable et in fine les motiver à recommencer de nouvelles animations
  2. garantir au public un niveau de qualité, même si l'animateur n'a pas de grandes capacités didactiques, cet outil très complet rendra l’exposé très interactif.

La malle est composé d'un livret explicatif, d'une vidéo "on line" explicative et de matériel didactique. Au travers d'expériences et avec comme fil thématique « les 8 sens des chauves-souris », le public découvrira le monde passionnant de ces mammifères.

Un verger pour l’avenir (Natagora Famenne)

La régionale Natagora Famenne a depuis sa création dans ses projets « un Verger pour l’Avenir » qui tend à protéger les vieux vergers et à créer de nouveaux avec d’anciennes variétés hautes tiges. Le but du projet est de constituer des groupes de volontaires afin de pérenniser la gestion de nombreux vergers créés par la Régionale et le Life ‘Prairies Bocagères » après la fin de celui-ci, d’en assurer la visibilité et la sensibilisation aussi bien auprès des enfants que des villageois des endroits où existent des vergers ainsi que des touristes. 

Il faut sauver le soldat Friquet (Natagora Entre Sambre et Meuse)

Le Moineau friquet est une espèce en forte régression en Entre-Sambre et Meuse,   le constat a été fait par les membres de la régionale lors des années précédentes. Ils ont  alors réagi en fabriquant et plaçant une cinquantaine de nichoirs dans des endroits favorables à l’espèce, sans résultat probant jusqu’à présent. Loin de baisser les bras, ils aimeraient  intensifier l’action « nichoirs » en les plaçant cette fois à des endroits choisis et spécifiques, à savoir autour de fermes dont les exploitants seraient partie prenante du projet, surtout si à proximité existent des bandes favorables à l’avifaune en collaboration avec Natagriwal.

 

Des journées spécifiquement destinées à la construction et ensuite au placement des nichoirs seront programmées, avec un objectif : atteindre les 250 nichoirs placés et suivis par les soins de la régionale mais aussi de partenaires potentiels (agriculteurs, volontaires, …).

Loup qui es-tu ? (GT Loup)

Afin de répondre au mieux à sa mission de vulgarisation, de communication et de sensibilisation le GT Loup propose de réaliser une malle pédagogique traitant des grands prédateurs en Belgique.  Cette malle est destinée aux éducateurs en milieu scolaire (enseignants animateurs…) et animateurs de stands grand public (volontaires Natagora, membres du staff, membres du GT…).

Dans un premier temps, l’information sera axée sur le loup et son actualité.  Ensuite, au fur et à mesure de l’actualité (ou de la demande), ils y incluront d’autres grands prédateurs.  Il est prévu d’en produire 4 exemplaires afin de répondre aux nombre et à la dispersion géographique des demandes (Bruxelles, Luxembourg, Namur, Liège).

La malle pédagogique est considérée ici comme un recueil d’activités, de matériel pédagogique et d’informations contrôlées et certifiées au sujet du loup, aussi bien biologique qu’éthologique, ainsi que sur les différents modes de protection pour les élevages.

Petit Hameau l’eau indispensable (Natagora Dendre et Collines)

C'est le constat alarmant et omniprésent de perte de biodiversité qui a déterminé  la régionale Dendre et Collines à réaliser ce projet "Petit Hameau", situé à Ellezelles. En 2013 et 2016 ils ont eu l'occasion de racheter des champs de maïs (1ha). Avant 1950 la vallée était un bocage planté de fruitiers hautes-tige.

Le groupe a donc décidé de recréer ce bocage. Des haies ont été plantées, des variétés fruitières anciennes greffées sur haute-tige, des prairies fleuries semées. Un jeune agriculteur utilise une partie en pairie à autonomie fourragère.

L'endroit est devenu un lieu pédagogique où enfants, adultes, naturalistes en formation viennent  y découvrir la biodiversité  et les manières de la restaurer. Les volontaires de la régionale ont  creusé une petite mare à un endroit argileux mais peu accessible, et très vite tritons, grenouilles et crapauds se sont installés.

La sécheresse de ces dernières années a poussé les volontaires à créer une mare bâchée, tant pour que les batraciens puissent terminer leur métamorphose, que pour abreuver oiseaux, mammifères et insectes, que pour y mener des activités pédagogiques.

Et à l'avenir?

L'enveloppe dédiée à l'appel à projet 2019-2020 vient d'être validée à l'heure où nous écrivons ces lignes. Nous ouvrirons les candidatures le 1er mars 2020. Vous serez bien entendu informés en temps et en heure !

Encore une fois : bravo et merci à tous les groupes ayant participé !

Sur le même sujet :