Focus thématique sur les pesticides

L’actualité de ce début 2017 est bien chargée niveau pesticides. Nous prenons donc le temps de rédiger quelques lignes à l’intention de nos volontaires pour tenter de clarifier le sujet. Mais avant tout...

Un pesticide c’est quoi ?

La législation définit les pesticides comme l’ensemble des produits phytopharmaceutiques et des biocides.

  • Un produit phytopharmaceutique (PPP) ou produit phytosanitaire (tels que les herbicides, fongicides, insecticides, régulateurs de croissance…) est un produit d’origine naturelle ou élaboré chimiquement qui est utilisé pour lutter contre les maladies et les ravageurs des végétaux ou encore pour éliminer les végétaux ou les organismes indésirables.
  • Les produits biocides (désinfectants ménagers, insecticides et autres produits chimiques) sont quant à eux utilisés pour éliminer les organismes nuisibles (parasites, champignons, bactéries, etc.) ou à protéger des matériaux.

Quel est l'enjeu ?

Utilisés en agriculture, dans les espaces verts publics ou chez les particuliers, les pesticides sont partout ! Un des enjeux majeurs pour préserver l’environnement et la santé humaine consiste donc à diminuer de manière drastique la contamination de notre l’environnement et de la chaîne alimentaire.

Cela implique de :

  • lutter efficacement contre les usages abusifs et/ou non appropriés des pesticides 
  • promouvoir les solutions alternatives fiables
  • travailler à un cadre légal qui permette la transparence et une analyse objective des impacts de ceux-ci sur la santé et l’environnement. Ce cadre devant permettre de prendre les mesures nécessaires pour délimiter ou interdire l'usage de certaines substances.

L'actualité juridique des pesticides en Belgique

En Belgique, ce qui est autorisé ou non en terme de pesticides dépend de plusieurs niveaux de pouvoirs.. comme d’habitude ! Tout commence avec des directives européennes, celles-ci sont traduites en plan d'action au niveau fédéral et les trois régions contribuent ensuite chacune à ce plan. 

Pourquoi, on prend le temps de vous en parler aujourd’hui ?

Parce que ce plan (assez indigeste) est actuellement en enquête publique !

Natagora aux côtés d’autres associations (Greenpeace, Pan, Fian, IEW, …) travaille actuellement de concert sur un avis plutôt complexe mais on peut d’ores et déjà critiquer la complexité de cette enquête publique et le manque de clarté dans la diffusion des outils proposés. 

Dès que notre avis sera complété, nous inviterons l’ensemble des volontaires à le partager en leur nom propre ou en celui de leur groupe. Soyez donc à l'affût derrière vos claviers (si vous souhaitez être tenus au courant, faites-le nous savoir à l'adresse reactionlocale(at)natagora.be).

Quoi d'autre?

Nous profitons de l'occasion pour vous rappeler l'initiative citoyenne lancée par Greenpeace au niveau européen dont nous vous parlions il y a quelques temps : #StopGlyphosate.

De plus, Natagora vous invite à participer en Wallonie au Printemps sans pesticides et à Bruxelles à la Semaine Sans Pesticide pour montrer que des jardins, une agriculture et une vie sans pesticides c'est possible !

Nous vous invitons à devenir acteurs de ces événements et à en profiter pour parler autour de vous de l’enquête publique et de l’initiative citoyenne évoqués ci-dessus.

Pour conclure, si vous n’avez rien compris à cet article mais que vous avez envie de mieux comprendre de quoi il retourne : rejoignez-nous le 28 mars à 18h30 aux Halles-Saint-Gery à Bruxelles. Nous prendrons le temps de débroussailler (manuellement) la jungle législative liée aux pesticides!

Pour aller plus loin

En Belgique

En Wallonie

À Bruxelles

Nos communiqués de presse