Coalition Climat : Action COP22

Cela ne vous aura probablement pas échappé : l'année passée Natagora se mobilisait autour de la COP21. Bien que l'édition de 2015 était spéciale à plus d'un titre, le processus des COP est annuel et la vigilance citoyenne doit donc se réfléchir dans la durée.

C'est le constat que nous partageons avec la Coalition Climat dont nous relayons aujourd'hui l'appel en tant qu'association membre :

"Les conférences internationales sur le climat s’enchaînent. Il y a un an, des centaines de milliers de citoyens à travers le monde descendaient dans la rue pour réclamer des politiques climatiques justes et ambitieuses lors de la COP21. L’Accord de Paris avait alors été conclu. Aujourd’hui, les négociations continuent et les Nations Unies se réunissent pour une COP22 afin de concrétiser les engagements pris à Paris. 

 

La COP22 se tiendra à Marrakech (Maroc) du 7 au 18 novembre 2016. Elle est aussi appelée “COP du Sud” parce que, traditionnellement, les négociations qui se passent dans les pays en développement mettent à l’agenda des priorités des sujets importants pour les pays les plus vulnérables (en l’occurrence, le renforcement des capacités, le financement climat et les pertes et préjudices sont à l’agenda cette année). Son ouverture sera, bonne nouvelle, tout juste précédée de l'entrée en vigueur de l’Accord de Paris, le 4 novembre.

 

Parallèlement à ces avancées positives, les records de température successifs des années 2014, 2015 et 2016 nous rappellent de manière dramatique que nous sommes entrés dans l’ère de l’état d’urgence climatique! Se rassembler autour de cet enjeu est donc essentiel!

Rassemblons-nous pour réclamer une action climatique belge renforcée, en ligne avec l’objectif de 1,5°C adopté à Paris. Il est donc urgent que soit mise en place en Belgique une politique volontariste pour développer massivement les énergies renouvelables au plus vite!

Rassemblons-nous pour exiger la cohérence et l’abandon immédiat des politiques qui aggravent la crise climatique, notamment celles qui prolongent la dépendance aux énergies fossiles et nucléaire: méga-centres commerciaux, développement d’infrastructures routières ou aéroportuaires, prolongation des centrales nucléaires…

 

Rassemblons-nous pour que cette transition soit socialement juste et solidaire des pays du Sud. Ceci implique de véritables politiques industrielles créatrices d’emplois verts. Mais aussi un respect des engagements pris en matière de financements « climat » pour que les pays et les populations les plus vulnérables puissent s’adapter aux impacts croissants des changements climatiques."

 

Rendez-vous donc le 13 novembre à 15h au Mont des Arts de Bruxelles (plan), pour une grande action ludique !